Fondamentaux de la pédagogie

 

  • Elle est basée sur des observations de la nature de l’enfant.
  • Son application est universelle, ses objectifs peuvent être atteints avec des enfants de tout pays et de tout groupe culturel ou économique.
  • Elle révèle l’amour de l’enfant pour le travail, tant intellectuel que de maîtrise corporelle (particulièrement la main). L’enfant choisit spontanément et l’accomplit avec joie.
  • A travers son travail, l’enfant manifeste une discipline spontanée, présente naturellement en lui et non pas imposée de l’extérieur. Cette discipline est réelle comparée à la discipline artificielle des punitions et récompenses prévalant dans beaucoup d’autres méthodes éducatives.
  • Elle propose des occupations appropriées, basées sur les élans vitaux de l’enfant à chaque plan de développement. Chaque étape est maîtrisée avant de parvenir à la suivante.
  • Elle offre à l’enfant un maximum de spontanéité dans le choix d’activités intellectuelles ou physiques. Pourtant, l’enfant atteint le même niveau scolaire ou un niveau plus élevé que dans les systèmes éducatifs traditionnels.
  • Chaque enfant travaille à son rythme. Les enfants vifs ne sont pas bridés dans leur exploration, aucune pression n’est mise sur ceux qui ont besoin de temps.
  • Elle rend possible et encourage le travail collectif, l’entraide et l’échange : les enfants aident spontanément les enfants en difficulté avec un travail qu’eux-mêmes maîtrisent.
  • Elle permet à l’adulte formé de guider chaque enfant individuellement en fonction de ses propres besoins.
  • Elle permet à l’enfant de grandir en indépendance en respectant ses besoins et en évitant l’influence excessive de l’adulte. Elle offre à l’enfant une grande liberté basée sur le respect d’autrui. Cette liberté n’est pas un laisser-faire laxiste, elle constitue la base d’une réelle discipline.
  • Elle supprime la compétition comme motivation principale d’apprentissage. L’enfant ne rivalise qu’avec lui-même. La relation aux autres se trouve dans la coopération, le partage et l’aide mutuelle.
  • L’enfant a le libre choix de son travail : ce choix se base sur ses connaissances et est donc un réel choix.
  • La pédagogie Montessori développe la personnalité entière de l’enfant : elle accompagne non seulement le développement de ses facultés intellectuelles mais aussi de sa réflexion, de son initiative et de son indépendance d’esprit, avec ce que cela implique émotionnellement. En étant membre d’une réelle communauté sociale, l’enfant exerce les qualités sociales fondamentales qui constituent la base du civisme.

 

Documents à télécharger